Santé : quelles sont les zones géographiques les moins sûres d’un point de vue santé ?

Visiter un autre pays peut être une source d’inquiétude puisque vous ne savez pas ce qui pourrait arriver. En effet, tomber malade dans un pays étranger peut faire peser un risque majeur sur votre santé, si ce dernier ne possède pas les infrastructures adéquates. Mais alors, quels pays représentent le plus grand danger pour votre santé? Dans les lignes qui suivent, nous examinons pour vous les zones géographiques les moins sûres d’un point de vue santé.

Le Lesotho

  • Espérance de vie: 49.7 ans
  • Taux de mortalité infantile (pour 1000 naissances vivantes): 69,2
  • Dépenses de santé par habitant: 105 $
  • PIB par habitant: 3003 $

Avec seulement 49,7 années d’espérance de vie et un taux de mortalité infantile de 69,2 pour 1000 habitants, le Lesotho est l’un des pays avec certains des pires risques en matière de santé au monde. La tuberculose et le VIH sont des problèmes majeurs au Lesotho. Il y a 788 nouveaux cas de tuberculose chaque année pour 100.000 habitants, et 22,7% des habitants âgés de 15 à 49 ans sont séropositifs.

Le pays présente d’ailleurs la deuxième prévalence la plus élevée au monde en ce qui concerne le VIH/SIDA. Certains comportements malsains varient considérablement selon le sexe. Alors que seulement 0,4% des femmes fument, un peu plus de la moitié des hommes le font.

Lesotho

La république centrafricaine

  • Espérance de vie: 50.7
  • Taux de mortalité infantile (pour 1 000 naissances vivantes): 91,5
  • Dépenses de santé par habitant: 16 USD
  • PIB par habitant: 628 $

Les taux de mortalité infantile et maternelle sont souvent utilisés pour évaluer à la fois la santé de la population et la qualité du système de santé. En République centrafricaine, environ 880 mères meurent pour 100.000 naissances vivantes et environ 90 enfants décèdent avant l’âge d’un an pour 1000 naissances vivantes. L’espérance de vie y est de 50,7 années.

Les destinations ne manquent pas, en atteste le blog mille-lieux.fr, mais la République centrafricaine, n’est certainement pas l’endroit indiqué pour les vacances d’été. Les mauvais résultats en matière de santé du pays sont également liés aux conditions d’extrême pauvreté, telles que l’accès minimal de la population à des traitements médicaux et à une alimentation saine. Comme on pouvait s’y attendre, les dépenses de santé annuelles en RCA sont également extrêmement faibles, avec seulement 16 dollars par personne.

La Sierra Leone

  • Espérance de vie: 50,9
  • Taux de mortalité infantile (pour 1 000 naissances vivantes): 87,1
  • Dépenses de santé par habitant: 86 $
  • PIB par habitant: 1.593 $

Indicateur de la mauvaise santé générale et des installations de soins de santé, la naissance d’un enfant est beaucoup plus meurtrière en Sierra Leone que partout ailleurs dans le monde. Environ 1360 mères meurent chaque année pendant l’accouchement pour 100.000 naissances vivantes, de loin le pire taux de mortalité maternelle de tous les pays. Sans surprise, l’espérance de vie est également extrêmement faible. À la naissance, le résident typique de la Sierra Leone ne devrait vivre que 50,9 ans.

Vautour de Sierra Leone

La Sierra Leone ressemble à la plupart des autres pays insalubres par plusieurs mesures. Un peu plus de 60% des 6,3 millions d’habitants que compte le pays vivent dans des zones rurales et nombre d’entre eux manquent de commodités de base. Seules 47,8% de la population rurale du pays ont accès à de l’eau potable et presque aucune d’entre elles n’a accès à l’électricité.

Sources

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: