Comprimés Kwells, efficaces contre le mal des transports (posologie, prix)

Disponible sous forme de comprimé qui se fond sous la langue, Kwells est un médicament conçu par le laboratoire Bayer. Avec pour principe actif, l’hyoscine hydrobromide, il est préconisé en vue de soulager les symptômes liés au mal de transport ou cinétose. Vous pouvez, donc, avoir recours aux comprimés Kwells lorsque les symptômes liés à la cinétose sont manifestes quand vous vous déplacez dans un moyen de transport. Vous pouvez l’absorber en vue de traiter ou de prévenir cet état maladif. Mais, il est important de se conformer à l’avis du médecin ou de se conformer une posologie adaptée pour une meilleure efficacité de ce médicament. Une efficacité qui peut être limitée chez certains sujets eu égard à la prévalence de certaines contre-indications.

Commandez tout de suite vos comprimés Kwells au meilleur prix

Rôle des comprimés Kwells

Boite de comprimés KwellsLe mal de transport, également appelée cinétose, désigne une condition qui survient chez les personnes sensibles au cours d’un déplacement en avion, en bateau, en bus ou en voiture. Le tableau symptomatologique est dominé par des nausées et de vertiges.

Kwells sert dans le cadre du traitement et de la prévention du mal de transport. Il permet d’éviter ou d’éliminer les symptômes de la cinétose. Ce médicament peut, ainsi, s’avérer utile chez les sujets qui ressentent des douleurs abdominales, des sueurs froides, des vertiges, des nausées et bien d’autres symptômes lorsqu’ils sont dans un moyen de transport terrestre, maritime, aérien. Ainsi, Kwells constitue une solution médicale qui intervient dans le cadre du traitement ou de la prévention du mal de transport.

Fonctionnement

Les comprimés Kwells soulagentLe mal de transport provient d’une transmission d’informations contradictoires au niveau de cerveau, la vision renvoyant au cerveau une mauvaise information. Avec la confusion qui prévaut entre les messages envoyés au cerveau par les yeux et par l’oreille interne, surviennent alors des troubles de l’équilibre.

En effet, le système vestibulaire de l’oreille interne envoie des messages au cerveau en lui signifiant que le corps est en mouvement alors que les yeux envoient des messages pour notifier que le corps est dans une position stationnaire. Avec ces contractions, les récepteurs liés au centre de vomissement se déclenchent, précipitant la survenue des symptômes liés à la cinétose.

Par le biais du principe actif, l’hyoscine hydrobromide,  les comprimés Kwells grâce à son action anti-cholinergique agit sur le centre du vomissement et l’appareil vestibulaire, tout en inhibant les récepteurs au niveau du centre de vomissement. Il perturbe la transmission de l’influx nerveux, bloque la transmission au niveau des informations contradictoires qui proviennent du centre vestibulaire. Ce faisant, il agit de telle sorte que les informations ne parviennent pas à la zone du cerveau qui coordonne le réflexe de vomissement.

Ainsi, les  comprimés Kwells empêchnte le mal de transport en bloquant les messages envoyés du système vestibulaire à destination d’une zone du cerveau appelée centre de vomissement. C’est cette zone du cerveau qui coordonne le réflexe de vomissement.

Kwells empêche également le centre de vomissements d’envoyer des messages nerveux (qui provoqueraient normalement des vomissements), à l’estomac. En agissant ainsi, Kwells réduit les effets des sensations de mouvements au niveau de l’oreille interne, mais également les sensations de nausées. Avec ce mode d’action, Kwells vous garantit un voyage en toute tranquillité lorsque vous l’achetez après avoir sollicité l’avis d’un médecin et en le prenant conformément au dosage prescrit.

Posologie

Avant d’absorber les comprimés Kwells, vous devez lire attentivement la notice qui est disposée à l’intérieur de ce médicament. Elle vous donnera des informations relatives au mode d’administration de ce médicament ou comment vous devez absorber les comprimés ainsi que la posologie. La posologie habituelle est d’un comprimé que vous devez absorber au moins une demi-heure avant d’entamer le voyage ou le trajet. Si le voyage dure, vous pouvez renouveler la dose six heures plus tard, en prenant un deuxième comprimé.

Il y a un nombre maximum de comprimés que vous pouvez prendre au cours d’une période de 24 heures. Ce nombre maximum est de 3 comprimés et prenez toutes les précautions pour ne dépasser le dosage quotidien recommandé. Les enfants de plus de 10 ans peuvent avoir recours à un demi-comprimé avec la possibilité de renouveler la prise 6 heures plus tard.

Les comprimés Kwells sont orodispersibles, ils se désintègrent rapidement une fois que vous les introduisez dans la bouche. Ainsi, le comprimé se dissout facilement sous la langue, vous pouvez le mâcher, l’écraser, le sucer ou l’avaler entier sans un verre d’eau. Il peut être absorbé avec ou sans la nourriture. 20 à 30 minutes après l’ingurgitation, le médicament exerce son effet, en agissant rapidement dans le corps, notamment, au niveau du système nerveux, en bloquant la transmission des signaux confus provenant de l’oreille interne à destination du cerveau.

Contre-indications

Vous ne devez pas prendre ce médicament si vous êtes un sujet hypersensible au principe actif (hyoscine hydrobromide) ou à l’un de ses composants. La prescription des comprimés Kwells est contre-indiquée chez les sujets victimes d’une occlusion intestinale, d’une affection provoquant une faiblesse musculaire (dénommée myasthénie), d’une pathologie de l’œil (glaucome). Si vous souffrez d’une sténose du pylore, d’une hypertrophie de la prostate, vous ne devez pas absorber les comprimés. Kwells ne doit pas être prescrit chez les femmes enceintes et celles qui allaitent.

Les enfants âgés de moins de 10 ans ne doivent pas utiliser ce médicament.

Mal de l'air en avion

 Effets secondaires

Après l’achat de ce médicament, il convient de lire la notice en vue d’avoir des informations relatives aux effets secondaires qui peuvent survenir au cours du traitement.

Les comprimés Kwells peuvent provoquer une somnolence, des étourdissements, une sécheresse buccale et une augmentation de la pression dans l’œil ou de la sensibilité à la lumière.

Ces manifestations sont susceptibles d’influer sur votre capacité à conduire ou à réaliser des activités qui nécessitent une concentration ; c’est pourquoi, vous ne devez pas conduire ou actionner des machines si vous constatez ces effets secondaires.

Cependant, très rarement, d’autres effets indésirables peuvent surgir; il s’agit, notamment, des démangeaisons, des problèmes respiratoires, des inflammations et des irritations. Ce sont des signes manifestes d’une allergie qui requiert une consultation médicale. Aussi, vous devez consulter un médecin, si vous  êtes un sujet confronté à des vomissements persistants qui ne sont pas liés au mal de transport.  Aussi, au cours du traitement ne consommez pas d’alcool, car les boissons alcoolisées sont susceptibles d’aggraver les effets secondaires.

Achetez maintenant vos comprimés Kwells au meilleur prix

Revenir à la page Traitement contre le mal de l’air